Light In Darkness


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sidney Sorris [Finishhh]

Aller en bas 
AuteurMessage
Sidney Sorris

Sidney Sorris

Messages : 19
Date d'inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Sidney Sorris [Finishhh]   Lun 13 Avr - 4:42


    ■■ YOU && YOURSELF ■■


    I’m Sorris Sidney
    I’m 20 years old.
    I’m Seductress and Extrovert .


    [center]■■ LISTEN ME ■■



    Confession de Jessica, ex meilleur amie de Sidney :


    « Ah Sidney... je me souviendrais toujours d'elle. Beaucoup l'aimait, beaucoup l'enviait, moi je l'adorais. Elle a toujours eu un fort caractère, on se demandait si sa place était sur terre. Elle a toujours dit ce qu'elle pensait, de lui ressembler je rêvais. Depuis petite, dès qu'elle parlait, les regards sur elle se fixait. Elle avait le don de soulever l'attention. Sidney a toujours aimer s'amuser, a tout elle a dut toucher, mais sait pourtant bien se soigner, sans jamais tomber. Toujours la tête haut elle a sut avancer. Elle est dotée d'une grande fierté. Ces amants la disent douce, les autres la disent sympathique, mais dans leurs yeux je vois les critiques. Moi même je voyais en elle ce qu'elle essayait de cacher, beaucoup de sévérité, une grande sensibilité. Une sensibilité trop développer. Elle n'a jamais rêver, d'un prince qui pourrait l'aimé. Elle est de celle qui ne croit pas aux contes de fées. Je ne vais pas le nier. Je l'ai trahis, et j'en paye encore le prix. En lutant contre elle je savais parfaitement que je devrais m'attendre a de grand tourments. Sidney a toujours été comme ça. Douce et forte a la fois. Quand quelques chose ne lui plaisait pas, elle savait se venger de cela. Jusqu'aux extrême elle peux aller. Aucune limiter elle ne c'est imposer. La preuve est qu'avec sont caractère gentil, elle me cause encore bien du soucis. De la fille populaire je suis passé a la détesté et ça je sais a qui je le dois. Elle a un fort caractère, elle n'est pas du genre a se caché. Elle aime pourtant attirer le danger. On ne lui connaît aucune peur, elle affronte la vie avec ferveur. Certain la dise dénuer de toute notion de danger, moi je dis que c'est une imbécillité. Ahhh Sidney, a t-elle tellement changer depuis qu'elle nous a quitter ? »



    Confession de James, ex-petit-ami de Sidney :


    « Sidney, Sidney, Sidney, ange parmi les anges, douceur de la douceur, beauté profonde. Sidney, oh belle mais qui es tu réellement, toi a la voix déterminer tout comme ses pas, toi avec ses aires doux mais si mystérieuses. Car oui, tu es comme ça belle Sidney, tu cache des choses, beaucoup de chose, et jamais tu n'en parlera... Tu es forte Sidney, très forte, principalement de caractère. Tu es loyal, tu es ambitieuse, prête a tout…Tu es très déterminer et ne lâchera jamais ce que tu entreprend douce ange... Ton regard montre de la souffrance, et parfois des absences, mais pourtant tu peut paraître si heureuse. Tu affiche de grand sourire, mais ton coeur crie de douleur, tu as mal belle enfant. Trop mal, depuis bien longtemps. Tu cache tout, tu te renferme. N'es tu jamais a bout ?

    La solitude, c'est si mauvais pour une âme en peine, déchut et sans envie, cela renforce l'approcher de la mort... Tu hais ça, être seule, c'est une horreur pour toi, c'est pour ca que tu es si sociable et ouverte au autres. Toujrosu en train de rire et de faire la folle. C'est ce que tu prefere. C'est ce que tu es. Tu es si souriante et gai parfois, rêveuse et inconsciente, ah belle Sidney tu a l'air d'une enfant, tu peux être si strict pourtant... Tes sourires son charmants et tu semble heureuse, mais tu ne l'es pas, tu as tout perdu. C'est dure pour toi et tes yeux sont remplis de douleurs, mais tes sourires les cachent aux yeux de tous. Tu es une folle et tu aime t'amuser même si en se moment le coeur ne t'en dit pas vraiment.. Cela fait bien longtemps que les fêtes t'ont lassé, mais ca ne t'empeche pas d'aimer t'amuser.

    Oh oui douce Sidney tu es comme ca... laisse ton âme l'avouer et ton cœur prendre le dessus sur tes souvenirs, sur tes douleurs, tant de douleurs te tueront, pense a l'avenir, pense a toi, pense a lui, pense a eux, a vous, et avance, en t'acceptant comme tu es sans prétendre être une autre.. belle Sidney, ange déchut… Les sarcasme et l'ambition n'arrangeront rien a ta vie, mais pourtant tu es comme ça depuis toujours. Élever dans la douleur, les péchés et les crimes, comment peux tu supporter de continuer comme ça ? De ouvrir les yeux tout les jours le matin, et de te dire " encore quelqu'un de mort". Ton sang froid est légendaire, plus rien n'atteint ton âme. Sinon tu as un grand sens de l'amitié. Ça je ne peux le nier. Sidney, tu es brillante, et intéresser... Forte tete, tu ne te laissera jamais marcher sur les pieds. Apres tout tu es Sidney... tu n'es pas n'importe qui»


    ■■ LOOK ME ■■



    Confession de James, ex-petit-ami de Sidney :


    « J'aime la façon dont ses yeux bleu se pose sur moi. La manière dont sa douce peau frôle la mienne. Celle qu'on ses fines lèvres rosés de sourire tendrement. Celle de son rire qui s'envole au firmament. Elle est belle la belle Sidney. Elle est douce. Elle est fraîche. Comparable a la rosé qu'offre le nouveau jour, moi elle me rappelle l'aube d'un avenir que l'on espère toujours. Le type d'avenir qui fait chavirer nos coeurs, mais seul elle a sut enflammer le mien. Elle me donne chaud rien que quand elle me regarde. De ses beaux yeux brun qui exprime tout les miracles. Elle a dans son regard une belle insouciance, celle qu'on les enfants qui attendent sans méfiance. Elle a des yeux magnifique qui au lueur du soleil, se transforme en un clair ou reflète les merveilles. Ils brillent autant que son sourire qu'elle montre si souvent, elle est tel une enfant. Elle semble si simple, elle l'est si peu. Comment pouvoir être aussi différente, comme deux. Je connais se sourire qu'elle affiche clairement, sourire, pfft, une façade qu'elle montre fièrement. Elle cache ses douleurs, ses peines et ses travers, de peur que sa vie, se retrouve a l'envers. Son coeur bat pour quelqu'un qui ne la voit pas comme ça, et pourtant elle malheureuse sourit a tout va. Elle a un caractère bien tremper, qui diffère de son étrange simplicité. Elle est vraiment belle, ses courbes sont définie, proportionner, malgré que sa taille soit plus celle d'un radis. Elle se fiche de sa taille, elle n'aurait aimer être grande. Je la connaît la belle Sidney qui sais si bien me surprendre. Quand elle arrive heureuse alors qu'elle va mal, alors la je sais qu'elle n'est qu'un animal. Plumage doré qu'elle exhibe fièrement, en sert qu'a cacher ses plus profond tourment.

    Quand je la regarde je ne vois que ses yeux, quand je m'éloigne ses doux cheveux. Ils sont si parfait, sont ils bien réel ? J'aimerais y passer mes doigts dans une danse éternel. Ses doux cheveux miroitant sous le vent. Y passer ses doigts, douce folie aux yeux des mortels, je ne suis pas un dieux, ni un roi immortel, et pourtant je le veux. Son parfum fleurie, je donnerais ma vie, pour le sentir une dernière fois, sur mon corps a moi. Elle aime ses cheveux qu'envie les dieux. Les couper ? Insensé ! Ils virevoltent aux vent sous ses pas exterminer, et la belle enfant sait que rien n'est terminer. Elle a un beau visage, si doux, si magnifique, je ne peux pas penser qu'on ne le trouve angélique. Doux euphémisme de sa nature profonde, l' Enfer te suivra jusqu'au fond de ta tombe. Elle hante les pensé de ceux qui l'on aimer, je 'n'échapper a cette règle je suis son condamner. Son corps me rendait fou, je dois bien l'avouer. Et pour rester debout il ma fallut lutter. Ne pas se fier aux apparences, elle parait simple, elle est belle, en réalité c'est un démon, elle n'est pas frêle. Revenu des Enfers pour nous attraper, on la doté d'une étrange beauté. Ce n'est pas sans difficulté que je l'ai quitter, ce n'est pas tout les jours qu'on vois t'en de clarté. Car son âme et sombre, comme tapi dans la pénombre, mais son coeur est claire, tout comme sa peau qui m'éclaire. Ce n'est pas ses haches que je rêve de caresser, c'est son doux visage qui ma ensorceler.

    Elle est si belle, elle parait irréel. Le temps s’est arrêté, mes yeux pétillent, je ne peux même plus parler, mon sur vacille, mais qui est cette beauté. Parfois, se glisse sur son visage un regard attendrissant, un sourire complice, qui viens de temps en temps. Mes membres frémissent, rien qu'a la regarder. Je n'imagine pas si je pouvait l'embrasser. Brune, les cheveux relevés. Yeux brun, maquillage léger. Son physique est parfait... Elle me fait fantasmer. Beauté divine qui m’illumine. Elle est si jolie, si sexy. Je m’en brûle la rétine. Son visage hante mes nuits. Même de la haut ou je la contemple. Alors que la vie m'a été ôter. Je construirais volontiers un temple. Pour qu'on puisse a jamais l'admirer. Ça fait un moment que silencieux je l'observe. Les hommes qui l'approchent me file la gerbe. Je lui ôterait volontiers la vie, pour pouvoir voir mon envie, assouvie a jamais. Ma plus grosse envie n'est pas de retrouver la vie. C'est de contre moi la serrer tendrement, et de sentir sa douce peaux a la mienne collée. Et lui disant d'un murmurement " je t'aime ma bien aimée"»

    ■■ OTHERS ■■

    Tes passions, loisirs,… 7 lignes.

    ■■ REALLY YOU ■■

    ■ TON PETIT NOM : Luz !! or... Lou... or... Tagada...
    ■ QUEL AGE AS-TU ? chut it's an secret... 15....
    ■ QUAND EST CE QUE TU SOUFFLERAS TES PROCHAINES BOUGIES ? Beintot !!! le 31 aout... bon okay pas bientot...
    ■ QU’EST CE QUE TU AIMES FAIRE ? Dire et faires des conneries... c'est ma specialité...
    ■ QU’EST CE QUI TE FAIT VOIR ROUGE ? les tomates xD
    ■ TU SERAS ICI QUAND ? (7/7) Everyday!!
    ■ COMMENT TU AS TROUVE LIGHT IN DARKNESS ? Par... Sky' ! Ou plutot Andrew
    ■ QU’EST CE QUI T’A PLU ? tout ! Gros coup de coeur !
    ■ DOUBLE COMPTE ? nein
    ■ AUTRE CHOSE ?



Dernière édition par Sidney Sorris le Lun 13 Avr - 22:16, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sidney Sorris

Sidney Sorris

Messages : 19
Date d'inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Sidney Sorris [Finishhh]   Lun 13 Avr - 4:42


■■ MY PAST – MY DESTINY ■■



    Qui suis je ? D'où est ce que je viens ? Si seulement je pouvais être sur de la réponse a ses questions. Je ne peux vous donnez que la version officiel. Officiellement, je m'appelle Sidney Sorris, fille unique de John Sorris et Eileen Walker, je serais née en Arizona dans un petit village dont le nom ne fut même pas retenu. Mes parents étaient des gens assez particulier, c'était plutôt leur mode de vie qui était particulier. Après leur mariage ils décidèrent de faire le tour du monde en n'emportant que le strict minimum avec eux. C'était, d'après eux, le moyen d'échapper aux difficulté du monde. Et il est vrai que je n'ai jamais eu a me plaindre. J'aimais se style de vie. La seule chose que je n'ai jamais aimer était le fait de me sentir toujours seule, nous arrivions dans un endroit, je me faisait des amis, et je devais tout de suite les laisser, et pendant tout le trajet jusqu'à notre prochaine destination je me sentais seule. Mes parents étaient des parents cool, toujours a vouloir faire la fête, a s'amuser, d vrai jeune dans leur tête, des baba cool même. Ils m'ont toujours un peu laisser faire ce que je voulais, depuis petites. J'ai eu une vie singulière mais assez simple, bercer par la fête et les vices en tout genre, j'ai grandit la dedans, et ne m'en suis jamais plaint, c'était un style de vie qui me plaisait et qui m'a appris a me débrouiller par mes propres moyens, et surtout a ne pas me reposer sur des futilités comme l'argent. Je n'ai jamais été gâter, mais je n'ai jamais manquer de rien non plus, vivre cette vie n'a été que bénéfique pour moi, j'ai appris a être une personne forte et sociable, a respecter les autres, leurs cultures et leurs différences, a être ouverte a tout et a tout le monde. Cela m'a former. Dans mon expédition a travers le monde il y eu certaine étapes importante de ma vie, ce sont les seules a mériter d'être raconter.

    Belgrade :: Serbie :: juin 2032


    Nous arrivons a Belgrade, maman n'arrête pas de dire qu'elle aime cette ville, j'ai 12 ans, cela fait 12 ans que je parcours les routes, 12 longues années ou je n'ai pas de maison fixe, 12 longues années ou je n'ai pas d'amis. Cela fait des années que nous avons quitter les États-Unis, des années que nous parcourons le monde sans but, sans rien. A chaque destinations , j'ai de nouveau amis, je dois toujours les laisser, c'est la seul chose que je regrette dans notre vie de vagabond. j'ai toujours eu le contact facile avec les gens, je n'avais encore jamais eu de réel problème, et c'est cette fois, a Belgrade, que je compris a quel point certaine personne pouvaient être vile.

    Des notre arrivé, j'avais fiat la connaissance, de deux jeune de mon âge, Milan et Jessica. Milan était un jeune garçon tout ce qu'il y a de plus banal, tout ce qu'il y a de plus charmant, il me semble qu'il 'n'avait tout a fiat mon âge, il devait en avoir 14 ou 15, mais ça n'avait aucune importance. Jessica elle paraissait être le type de fille inoffensive, on c'est tout de suite entendu, elle était aussi un peu plus âgé, mais moins que Milan, 13, 14 ans tout au plus. Ils avaient un mode de vie calme, p=beaucoup trop pour moi, je m'étais donner comme mission de les dévergonder, je ne m'attendais pas a ce que ça me revienne en pleine face. Après une semaines de fêtes casi-non-stop, je m'étais découvert des affinité avec Milan, c'était un peu mon premier amour, je ne jurait plus que par lui, et cela semblait réciproque, vu la relation que nous commençâmes. J'avais 12 ans, j'étais jeune, très jeunes, mais cela n'avait pas énormément d'importance, j'étais très mure, et j'avais un caractère bien tremper. Je considérait Jessica comme la meilleur ami que je n'avais jamais eu, si bien que lors que nous partîmes de Belgrade, Milan et elle devaient passer les vacances avec nous. Nous n'avions pas eu le temps d'arriver jusqu'à la, je fut "trahis" bien plus tôt.

    J'avais confier a Jessica mon béguin pour Milan, et elle m'avait assurer le considérer uniquement comme un frère. Je découvris un soir en allant annoncer la date du départ a Milan ce qu'était les rapport fraternel pour elle. En ouvrant la porte du jeune serbe je fus choquée de ne pas le trouver seul et de trouver dans ses bras, lèvres contre lèvres, vêtements a terre, ma meilleure-amie. La rage qui m'envahis se soir la n'était comparable a rien, je me souviens être sortie de la chambre en claquant la porte, d'être sortie de la maison sans prendre la peine de prononcer, d'avoir avancer jusqu'à un terrain vague, et d'être tomber en sanglot. Je n'ai pas pleurer beaucoup de fois dans ma vie, mais cette fois la était nécessaire. Je ne sais plus exactement ce qui c'est passer, mais je sais que j'avais décider de me venger et je l'ai fait. Si bien qu'en revoyant Jessica quelques années plus tard, elle en payait encore le prix. Voila ce qu'il en coûte de défier Sidney Sorris. Ce fut la première fois que je considéra quelqu'un comme ma meilleure amie, et aussi la dernière, depuis se jour, j'accorde difficilement ma confiance.

    Bogota :: Colombie :: Décembre 2034

    Je me rappellera de cet arrêt comme le pire de ma vie, comme le jour ou mon innocence s'envola. J'ai toujours aimer la Colombie, Bogota était une ville particulière, et cette fois la c'était la première fois qu'on y allait. Mes parents n'étaient pas fan des grandes villes, moi au contraire, je les préférais. Nous avions fait une halte a Bogota pour y voir une tante a ma mère, qui étant malade, avait réclamer a voir sa famille avant de quitter ce monde. Ma mer ne c'était jamais bien entendu avec a famille, et il me semble que se fut la seul personne de la famille que je rencontra. C'était une vielle femme qui semblait avoir été d'une beauté infime, mais cette beauté avait été balayé par le temps ne lui laissant que la peau et les os. Elle avait un air de ressemblance avec ma mère, mais c'était très étrange de la voir dans un tel état. Ma mère serait elle condamner a ressembler a ça ? J'en ai toujours eu la chaire de poule rien qu'en y pensant. Cette tante avait un beaux fils, un beau fils avec qui je commença par bien m'entendre. Il avait 2 ans de plus que moi et m'emmenais dans des endroits ou nous passions de bon moment. Je me rappelle encore de nos promenade dans le parc, ou nous riions ou de nos frayeurs a la fête foraine, c'était vraiment quelqu'un que j'appréciais.

    Je pensais avoir une famille agrandit a présent, ce n'était plus papa, maman et moi, c'était nous plus eux. J'aurais tout fait pour lui, je l'aimais tellement, mais pas de la façon dont lui semblait vouloir m'aimer. Je me rappelle de cette nuit comme de celle ou je crus mourir tellement je m'était sentie mal. Nous rentrions de dîner dans un restaurant de la ville et nous étions en train de rire comme des fou, il m'avait pris dans ses bras et décider de me porter jusqu'à ma chambre. Mais arriver la bas rien ne se passa comme cela aurait du se passer. Non, il ne c'est pas contenter de me dire bonne nuit et de partir comme l'aurait fait n'importe quel parent, il est rester. Il c'est assis sur mon lit après m'y avoir déposer, puis il m'a embrasser. Par réflexe je l'ai gifler. Et c'est la que l'horreur a commencer. Je me suis débattue, comme jamais je ne pourrais plus me débattre, mais il l'a fait. Il a voler mon innocence. J'ai pleurer, 'j'ai supplier, mais rien n'y faisait. Rien n'y faisait il s'acharnait sur moi. Et moi je pleurais, comme l'enfant que j'étais je pleurais.

    Je ne sais plus comment cela c'est passer exactement, je me rappelle juste avoir réussit a me dégager, l'avoir griffer et avoir crier, m'être cacher dans mon placard sans cesser de crier. Je me rappelle de mon père arrivant dans la chambre, avoir entendu des cris, mettre mise a pleurer recroqueviller a terre, jusqu'à ce que mon père ouvre le placard et me sorte de la. Nous sommes partie le soir même, ma mère a renoncer a sa famille pour ça. pour un ça officieux mais officiellement il n'y avait rien eu, je n'ai jamais put en parler, jamais.



    New York :: États-Unis :: Juillet 2036


    New York a toujours été une ville que j'affectionnais particulièrement, pleine de bon souvenirs et d'amis. Par chance, mes parents aussi l'aimaient particulière,t c'était la qu'ils c'étaient rencontrer, c'était la ou j'avais été conçut. Ce que j'aimais le plus a New York c'était que j'avais un cercle d'amis toujours près a m'accueillir et que j'étais toujours au courant des grandes soirées. cette soirée la fut celle ou j'eus le plus d'ennui. Mes parents, après ça, on été plus sévère et moins confiant pendant un moment.

    J'aimais les fêtes et la débauches, je m'amusais comme une folle, et n'avait jamais eu aucun problème, s'en était même surprenant. Mes parents se fichaient de ce que je faisais du moment que je n'enfreignais pas la lois, mais cette soirée fut celle de trop. Nous étions en ville depuis 1 semaines, et nous devions repartir le lendemain, cela devait être ma dernière soirée ici et pour ça une grande fête avait été organisé par des amis. Tout ce passait a merveille, mais j'ai enchaîner les bêtises. Boire n'était pas nouveau, il m'était arriver de prendre quelques substances illicite mais en très petite dose, mais cette fois, alors que je pensais avoir trouver la personne avec qui j'allais passer la nuit, tout dérapa. Nous nous sommes faufilés dans la chambre, comme deux amants a la recherche d'un lieux secret, j'étais saoul, complètement. Peut être que si je ne l'avais pas été j'aurais vu qu'il était beaucoup plus vieux que moi, que c'était le père d'une amie. Peut être aurait je entendu la police entrer dans l'appartement, après que les voisins se soit plainent du bruit. Peut être que j'aurais compris comme je m'étais retrouver au poste de police, et comment mes parents furent obliger de venir me chercher.

    Les séquelles de cette soirée pour moi ne sont pas très importante, je me suis fait sévèrement réprimander, et nous n'avons plus jamais remit un pied a New York, mes parents se firent plus sévère. Quand au père de mon ami... il fut condamner pour détournement de mineur. Le pire dans tout ça fut que cela ne m'arrêta pas. peut être que New York était une ville qui allait être bannis de notre chemin, mais les fêtes, la drogues et autres vices restèrent dans ma vie, comme si cette épisode n'avait servit a rien.


Dernière édition par Sidney Sorris le Lun 13 Avr - 22:17, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sidney Sorris

Sidney Sorris

Messages : 19
Date d'inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Sidney Sorris [Finishhh]   Lun 13 Avr - 4:42



    Grenade :: Espagne :: Février 2038


    L'espagne, et plus particulièrement Grenade, fut un moment plus qu'important dans ma vie. Ce fut un moment particulier. Nous y sommes rester 34 jours, et en 34 jours ma vie eu le temps de changer.

    La semaine de mon arriver, je fit la connaissance de James, un américain venu étudier l'art en espagne. James était brillant, peut être le plus brillant que je n'eus jamais rencontrer. Il me passionnait. Il semblait si parfait. Drôle, charmant, doué, beau, rien ne lui manquait. Très vite nous avons entame une relation, plus sérieuse que toute celle que je n'avais jamais eu. Pour moi il était hors de question de partir a nouveau, la vie de vagabond me lassait depuis déjà un moment, et la je ne voulais qu'une chose rester près de lui. Il m'a présenter a ses parents, les miens le connaissaient et l'adoraient. Ce fut la seule fois u j'eus espérer que le véritable amour existe, moi qui jusqu'à maintenant n'y avait jamais réellement crut, cette fois si je le voulais, parce que je l'aimais. James était parfait, il n'avait peur de rien. Je me rappelle de se tremblement de terre qu'il y a eu une fois et ou au lieux de fuir il est partie aider ceux qui était encore dans les maisons. Je crut=s que j'allais le tuer, la peur que 'j'avais eu cette fois la n'était comparable a rien, j'avais peur de le perdre, je l'aimais. Un beau matin il était venu me voir, et m'a déclarer quelques choses qui me glaça le sang. Il voulait me présenter tout ses amis. Ses parents c'étaient une chose, mais ses amis s'en était une autre. J'avais peur, peur qu'ils ne m'aiment pas, peur de le perdre a cause de ça. Il avait organisé dans son appartement une petite fête qui tourna rapidement au désastre, en y entrant, j'ignorais que ça serait celle de trop. Je pensais James parfait, j'allais découvrir qu'un vice le rongeait.

    Il me présenta a tout ses amis, certains étaient étranges, d'autres tout a fait charmant. Il ne me quittait pas d'une semelle, et c'était pas plus mal, j'aimais être près de lui. Je ne me rappelle plus exactement ce qui c'est passer. Mais je me rappelle de cette chaleur si pure et forte qui avait pris possession de moi. De cette sensation que rien n'avait d'importance pour une fois. Cette sensation que je voulais sentir encore et encore. Je me sentais différente. J'avais crut que tout mes tourments étaient terminer. Je me sentais bien. Je riais, sans savoir pourquoi. Je n'arrêtais pas de parler.de dire des conneries, mais ce n'était pas grave. Je me sentais bien. J'avais cette extase que je n'avais encore jamais rencontrer. Tout finissait, tout commençait, je voulais juste ne profiter. J'avais l'impression que tout a une solution simple. Cette sensation que j'étais capable de tout. Rien ne pouvait m'arrêter. J'étais la plus puissante au monde. Je criai ! Et je criais ! parce que j'en avais envie. Je criais ! Parce que je me sentais bien. Et je criais! Parce que j'en voulais encre. Et je criais ! parce que personne ne m'écoutait.

    Je me rappelle de cette sensation de tomber. Mon rythme cardiaque c'était fait lent, très lents. Je ne me rendait pas compte que ma vie prenait fin. Je voyais ses lumières, entendais ses cris, mais tout semblait si loin. Je sentais qu'on m'emmenait, que j'étais allongée. J'entendais pleurer mais je riais. Je continuais a rire, mais je souffrais, j'avais mal, parce que mes battements de coeur étaient devenu fous. Je ne pouvais plus bouger. Peu a peu ma vision s'obscurcie. Je ne comprenais pas. Je sentais des larmes, des lèvres m'embrassant, mais je ne pouvais pas bouger, je mourrais de douleur. J'avais cette impression de rire, mais en faire cela faisait un moment que mes lèvres étaient closes, que je ne bougeais plus, que j'étais en train de mourir. Ma vie est passer devant mes yeux, je me suis rendu compte de la douleur que j'avais fait. Je luttait pour survivre, je ne voulais pas partir. Ma la vie me quittait, mon coeur s'arrêtait, son rythme était plus lent que jamais. Sentant que la vie m'échappait mes lèvres luttèrent pour pouvoir prononcer une dernière parole. " Pardonne moi" Pour tout ceux que j'avais aimer. Pour tout ceux qui m'avait aimer, pour tout ceux qui m'ont vu mourir. Et la je me suis demander : pourquoi ? Pourquoi moi ? Pourquoi maintenant ? Pourquoi alors que j'ai toujours pris soin de moi ? Pour cette idiot de James ? Pourquoi n'ai je pas eu la force de le repousser comme les autres ? Pourquoi fallait il que je l'aime ? Je ne pouvais m'empêcher de penser a mes parents quand on leur dirais, que j'avais succomber a une overdose.

    Mes yeux s'ouvrirent. J'étais dans une chambre d'hôpital. Mes parents a mon chevet se levèrent en me voyant ouvrir les yeux. Ils me serrent dans leur bras. Et je leur fit la promesse de ne plus jamais recommencer, pour la douleur, pour eux. J'avais l'intention de m'installer ici a ma majorité, mais je refusais de rester. Pas avec James. Pas avec celui a cause de qui j'avais faillit mourir. Plus jamais je ne voulais le revoir. Alors en ce 34 ème jour, alors que je sortais tout juste de l'hôpital, nous sommes partie, en Amérique.

    LID :: Présent

    Pendant trois ans j'ai continuer a voyager avec mes parents, jusqu'à ce que j'en ai vraiment marre et que je décide de me poser a Light in darkness. Les voyages me fatigues, j'ai fait le tour du monde, j'ai appris a parler plusieurs langues, j'ai des amis dnas le monde entier, mais ca suffit, j'ai besoin de me poser, d'être normal. Fini les voyage, fini les amis de passage, fini ! voila pourquoi je me pose! Parce que j'en ai marre! Parce que ca suffit ! A mes 20ans, je décide donc de laisser mes parents voyager sans moi et de vivre ma vie a Light in Darkness, seule posée ! Voila comment j'ai atterri ici, voila comment ceux d'ici se sont retrouver avec un mauvais caractere comme le miens sur les bras...


Dernière édition par Sidney Sorris le Lun 13 Avr - 22:17, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aileen O'sulivan
    Queen A Fondatrice sadique && toute puissante... ('L

Aileen O'sulivan

Messages : 494
Date d'inscription : 25/03/2009

You && Yourself
Your RelationShip:
In Love ?:

MessageSujet: Re: Sidney Sorris [Finishhh]   Lun 13 Avr - 11:35

    Hey Luz' !! Bienvenue ici !!
    J'suis contente que tu ais eu un coup de coeur pour LID Smile
    Dit bonjour à Sky de ma part Wink


    Bonne chance pour ta fiche Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://light-in-darkness.exprimetoi.net
Sidney Sorris

Sidney Sorris

Messages : 19
Date d'inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Sidney Sorris [Finishhh]   Lun 13 Avr - 22:18

    Merciiiiiiii

    Voilaaaa ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aileen O'sulivan
    Queen A Fondatrice sadique && toute puissante... ('L

Aileen O'sulivan

Messages : 494
Date d'inscription : 25/03/2009

You && Yourself
Your RelationShip:
In Love ?:

MessageSujet: Re: Sidney Sorris [Finishhh]   Lun 13 Avr - 22:21

Je lis ton histoire de suite Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://light-in-darkness.exprimetoi.net
Aileen O'sulivan
    Queen A Fondatrice sadique && toute puissante... ('L

Aileen O'sulivan

Messages : 494
Date d'inscription : 25/03/2009

You && Yourself
Your RelationShip:
In Love ?:

MessageSujet: Re: Sidney Sorris [Finishhh]   Lun 13 Avr - 22:31

    Parfait !!

    Très belle écriture, j'adore !

    Je te valide ! You can play !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://light-in-darkness.exprimetoi.net
Sidney Sorris

Sidney Sorris

Messages : 19
Date d'inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Sidney Sorris [Finishhh]   Lun 13 Avr - 22:36

    Merci²
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail Winston
    Admin || Mother searching peace for her daughter

Abigail Winston

Messages : 86
Date d'inscription : 29/03/2009
Age : 28

You && Yourself
Your RelationShip:
In Love ?: Humm, no comment'

MessageSujet: Re: Sidney Sorris [Finishhh]   Lun 13 Avr - 23:38

Luz?! C'est vraiment toi?!
C'est maman Dragibus >_<

_________________
    (c) Opium & Heroin
    Un petit havre de paix...
    C'est tout ce que je cherche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://manticore-children.forumactif.org/forum.htm
Sidney Sorris

Sidney Sorris

Messages : 19
Date d'inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Sidney Sorris [Finishhh]   Mar 14 Avr - 0:00

J'en étais sur !!! Je sais pas pourquoi j'étais sur que c'etait toi !!! Comme on se retrouve Evil or Very Mad
Bien sur que c'est moi xd tu connais beaucoup de personne ayant un faible pour Willa qui s'appelle Luz et en surnom Tagada ? Deja pour s'appeler Luz faut le faire...

Ahhh ma maman Dragibus !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail Winston
    Admin || Mother searching peace for her daughter

Abigail Winston

Messages : 86
Date d'inscription : 29/03/2009
Age : 28

You && Yourself
Your RelationShip:
In Love ?: Humm, no comment'

MessageSujet: Re: Sidney Sorris [Finishhh]   Mar 14 Avr - 11:12

On se retrouve partout xD
Je suis très contente de te retrouver parmi nous! >_<
On va pouvoir rp de nouveau ensemble!

_________________
    (c) Opium & Heroin
    Un petit havre de paix...
    C'est tout ce que je cherche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://manticore-children.forumactif.org/forum.htm
Sidney Sorris

Sidney Sorris

Messages : 19
Date d'inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Sidney Sorris [Finishhh]   Mar 14 Avr - 17:14

    Je te suis partout xD Dire que cette fois c'est pas par une pub xD
    Mercii
    Ouiiii !! xD
    Tins t'as vu cette fois y a pas de tragédie dans l'histoire de mon perso... en même temps avec un predef' xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail Winston
    Admin || Mother searching peace for her daughter

Abigail Winston

Messages : 86
Date d'inscription : 29/03/2009
Age : 28

You && Yourself
Your RelationShip:
In Love ?: Humm, no comment'

MessageSujet: Re: Sidney Sorris [Finishhh]   Mar 14 Avr - 20:26

Oui en effet pas de tragédie =]
Bon arrêtons de flooder ici, avant qu'on nous tape sur les doigts xD saute mouton

_________________
    (c) Opium & Heroin
    Un petit havre de paix...
    C'est tout ce que je cherche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://manticore-children.forumactif.org/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sidney Sorris [Finishhh]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sidney Sorris [Finishhh]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Light In Darkness :: ■ WELCOME TO LIGHT IN DARKNESS ■ :: ■ COME TO PRESENT YOURSELF :: YEAH ! You Can Play !-
Sauter vers: